Calcule toi-même ton amende de la circulation!

Notre calculateur calcule immédiatement ton amende et / ou la déchéance à laquelle tu pourras t’attendre. En collaboration avec des spécialistes du droit de la circulation belge nous avons développé à cet effet un algorithme qui tient compte des circonstances de ton infraction et nous faisons également appel à une base de données contenant plus de 2500 décisions en ce qui concerne le droit de la circulation.

Calcule ton amende maintenant!
  • Première étape
  • Deuxième étape
  • Résultat

A ce moment précis 003 personnes calculent leur amende!

Les amendes et les sanctions pour conduite sous l’influence de drogues en Belgique

Les drogues peuvent avoir des effets néfastes sur l’aptitude à conduire. Par conséquent pour améliorer la sécurité routière, les autorités belges ont mis en place un système de sanction applicable à tout conducteur consommant des substances illicites.

Les amendes pour conduite sous influence de drogues

En Belgique, la consommation, la détention, la vente et la culture de substances soporifiques, stupéfiantes et psychotropes sont prohibées.

La conduite sous influence de ces types de substances peut faire l’objet de sanctions plus ou moins lourdes, en fonction de la gravité de la situation. Dans le cas où le policier en charge du contrôle décèle des signes extérieurs de consommation récente de drogue, il peut procéder à un test salivaire et à une analyse sanguine.

Si les tests confirment la présence de substances telles que le cannabis, l’amphétamine, le méthylène-dioxy-methamphétamine ou la cocaïne, le conducteur devra payer une amende de 200 à 2 000 euros.

Il est à noter que les sanctions sont applicables dès que le taux est égal ou plus élevé que celui fixé dans l’article 62ter, §1 du code de la route belge, dans le cas de l’analyse salivaire. Pour les tests sanguins, un automobiliste peut encourir des sanctions si le taux est égal ou excède celui mentionné dans l’article 63, §2 du code de la route belge.

Les récidives pour conduite avec consommation de drogue

Dans les trois premières années suivant sa première condamnation, un conducteur peut subir des sanctions nettement plus lourdes qu’une simple amende en cas de récidive. Le juge peut prononcer une peine de prison de 1 mois à 1 an et une amende pouvant aller de 400 à 5 000 euros.

Dans certains cas, il peut opter pour une seule de ces peines et ajouter une déchéance du droit de conduire un véhicule motorisé pendant une durée minimum de trois mois. Selon la gravité de l’infraction, il peut prononcer une déchéance de 5 ans ou définitive.

Si le conducteur récidive une fois de plus dans les trois ans qui suivent la seconde sanction, les peines peuvent être doublées.

Pour quelle infraction désires-tu faire le calcul?